Bio

Philoppe Fretault

Le spectacle du Monde

Le monde ne nous apparaît pas nécessairement tel qu’il est. Je pense qu’il nous apparaît tel que nous le voyons, c’est à dire en fonction de la sensibilité, de l’histoire, du vécu de chacun d’entre nous.
Si on demande demain matin à un Européen, un Syrien, un Chinois, un Brésilien ou notre voisin de palier de nous le décrire, nous obtiendrons autant de réponses différentes.

Je crois en réalité que tout dépend évidemment de ce que nous sommes et de notre environnement proche, mais surtout et essentiellement de la perception que nous avons du monde.

On peut appréhender le monde par la lorgnette des médias, avides de « faire du spectacle », en considérant de fait que tout va mal. Difficile en effet de penser autre chose, si on s’en tient à ce qui nous est présenté, et de la façon dont c’est présenté.

Il y a un autre chemin. Humblement, la photographie m’a permis de l’explorer, et d’apporter un autre témoignage du monde.

Les moments de joie d’un mariage, des artistes qui s’exposent aux spectateurs sont autant de moments qui réunissent les hommes pour finalement un même souhait : être heureux, ensemble. Partager.

L’immensité d’un paysage, l’ambiance d’une rue, l’éclat d’un sourire, une promenade nocturne, l’intensité d’un regard, sont des instants de vie qui traduisent une émotion.
Ces émotions sont dans le monde. A chacun d’entre nous de savoir les saisir. De s’en nourrir.

« Le pessimisme est d'humeur; l'optimisme est de volonté ».
propos sur le bonheur, 1928 – Alain.